OISEAU DE PARADIS

 

 

[Précédente] [Suivante]

 

Strelitzia reginae

Strélitzie, OISEAU DE PARADIS

 

(Editions E.U)
Famille. Musaceae
 
Aspect : Plante résistante, acaule, pouvant atteindre 1,50 m de hauteur, avec rhizome robuste et feuilles denses, rappelant celles du bananier, dont les inflorescences trouvent naissance dans leurs longues gaines. Feuilles : Coriaces, allongées-ovoïdes, lisses, souvent avec nervure médiane rouge, sur des pétioles coriaces, ensemble jusqu'à 1,50 m de haut
 
Fleurs . Au-dessus du feuillage. Les grandes fleurs de forme étrange, à disposition subdistique sont disposées en cymes unipares hélicoïdales latérales. Elles sont portées par une bractée naviculée verte, souvent colorée de rouge violet-bleu. Fleurs individuelles composées de trois pétales extérieurs, étroits-lancéolés et pointus, de couleur orange. En ce qui concerne les deux pétales intérieurs, leurs deux pétales externes ne sont développés que d'un seul côté. Ils sont si proches l'un de l'autre qu'ils semblent former un seul organe bleu ciel s'élevant de la fleur comme une flèche ; c'est ici que sont enserrés les cinq étamines et le style. Les
 leurs apparaissent presque toute l'année, leur floraison principale a lieu en hiver et au printemps.

Fruits . Capsule triloculaire à graines multiples

Habitat : Afrique du Sud. Plante ornementale fréquente dans les jardins tropicaux et subtropicaux. Connue chez nous comme plante en bac et comme fleur coupée.
 
Généralités : Le genre ne comprend que cinq espèces avec quelques variétés dont l'habitat se trouve en Afrique du Sud.

Oiseau de Paradis

Plan du site

Antilles Martinique Fleurs Faune Végétation

DOM TOM Locations de vacances

[Précédente] [Suivante]